William et Kate, nouveaux prince et princesse de Galles : une succession réglée jusqu’au 5000e rang

Posted on

La reine Elizabeth II et son fils, premier héritier au trône d’Angleterre, le prince Charles, le 14 octobre 2019 à Londres. Toby Melville / REUTERS

«The Queen is dead, long live The King!». Après la plus longue attente de l’Histoire, Charles III succède à sa mère, Elizabeth II. William et Kate deviennent prince et princesse de Galles. Le reste de la succession est prête.

Le mot « abdication » est, pour ainsi dire, contraire à la tradition britannique. Maudit, même, depuis que, en 1936, Édouard VIII a décidé de quitter ses fonctions royales, après moins d’un an de règne, afin d’épouser Wallis Simpson, américaine et divorcée. Seul le cas d’incapacité du souverain, défini dans le Regency Act de 1811 (précisément quand George III, pris de folie, avait été remplacé par son fils), prévoit officiellement le retrait d’un monarque, en faveur de la première personne majeure dans l’ordre de succession.

En vidéo, amour, drames et secrets: Elizabeth II, une vie privée sous les ors de Buckingham

EN DIRECT – La reine Elizabeth II est morte, Charles III devient roi

Ainsi, c’est naturellement le prince Charles qui va être roi, sous le nom de Charles III. Là encore, les spéculations selon lesquelles il pourrait céder sa place à son fils aîné, le prince William, plus populaire, sont vaines. L’éternel « stagiaire », comme on le surnomme parfois, a passé sa vie à attendre ce moment. « Alors qu’on lui demandait comment il se préparait à ses responsabilités, il a une fois répondu : “Comme un singe, en regardant mes parents” », confiait Stéphane Bern au Figaro en 2010.

Amour, drames et secrets : Elizabeth II, une vie privée sous les ors de Buckingham Palace

Au moment de la prise de ses fonctions, son épouse, Camilla, ex-Parker-Bowles, sera nommée « reine consort ». Cette annonce a été faite par Elizabeth II en février 2021, contrairement aux attentes. En effet, dès leur mariage en 2005, alors que les Anglais restaient très attachés à Lady Di, tragiquement décédée à Paris en 1997, et voyaient Camilla comme celle qui avait précipité le divorce des Galles, Clarence House, la maison royale du prince de Galles, avait indiqué qu’elle serait – seulement – « princesse consort ». L’épouse de Charles est toujours restée discrète et n’a jamais utilisé son titre de princesse de Galles, se contentant de celui de duchesse de Cornouailles, par égard pour la mémoire de Diana.

Règle de « primogéniture mâle »

À partir du moment où le prince Charles est roi, le prince William, aujourd’hui duc de Cambridge, devient prince de Galles, titre revenant traditionnellement au premier dans l’ordre de succession. Catherine, son épouse depuis 2011, adulée au Royaume-Uni, ne verra, elle, aucun frein à porter haut le titre de princesse de Galles. Un jour, tous deux seront à leur tour roi et reine consorts. Contrairement à William, élevé pour régner comme son père, Kate n’a pas suivi de formation. Mais ses dix années au plus près de la « Firme » constituent le meilleur des entraînements. Dans l’ordre de succession viennent ensuite leurs trois enfants, le prince George, né en 2013, la princesse Charlotte, née en 2015, et le prince Louis, né en 2018. Il est important de préciser qu’en 2013 la règle dite de « primogéniture mâle » (présente dans le Bill of Rights établi en 1689 et l’Act of Settlement de 1701) a été amendée pour donner l’égalité aux filles dans les fratries royales. Ainsi, si le prince George était amené à ne pas régner, ce serait sa sœur, la princesse Charlotte, qui se verrait sacrer reine.

En vidéo, ce que l’arrivée de Charles III sur le trône va changer pour la monarchie

Qu’en est-il du prince Harry depuis qu’il a quitté ses fonctions royales et s’est installé aux États-Unis avec sa femme, Meghan et leurs deux enfants ? Malgré la crise familiale, le deuxième fils de Charles et Diana, aujourd’hui duc de Sussex, est toujours cinquième dans l’ordre de succession, arrivant juste derrière les trois enfants de William. Il est lui-même suivi de ses enfants, Archie, né en 2019, et Lilibet, née en 2021.

Après épuisement de la lignée du prince Charles, les règles de succession veulent que ce soit celle de ses frères et sœur qui prennent le relais. Dans l’ordre : le prince Andrew et ses deux filles, le prince Edward et ses enfants, puis la princesse Anne et les siens (la fille d’Elizabeth II, bien que la plus âgée après Charles, ne bénéficie pas de l’amendement de 2013, destiné aux héritiers nés après 2011). À ce jour, la dernière héritière potentielle du trône de Grande-Bretagne se nommerait Karine Vogel. Elle est allemande, thérapeute et se situerait autour de la 5 000e place dans l’ordre de succession au trône britannique. « Je suis tranquille, je peux me détendre », avait-elle déclaré au Wall Street Journal en 2011.

Jasaseosmm.com Smm Panel is the best and cheapest smm reseller panel Buy Facebook Verification for instant Instagram likes and followers, Buy Verification Badge, Youtube views and subscribers, TikTok followers, telegram services, and many other smm services. telegram, and many other smm services